loin l\'un de l\'autre

loin l\'un de l\'autre

Equipement polaire

Salut à tous

Voilà, il fait actuellement -60°C (-85°C de Windchill) et je vais vous parler des équipements que nous utilisons lorsque nous sortons dehors. Ces équipements sont indispensables à toute sortie supérieure à deux minutes.

Les chaussures:
Niveau chaussures polaires, j'ai ce qu'il faut. J'ai ramené une paire qu'il me restait de d'Urville (des Sorel Bear pour l'été) et l'IPEV m'a fourni une paire de Sorel Glacier pour l'hiver). Autant dire qu'avec mon 50 fillette, ce sont des chaussures d'astronautes que j'ai au pied... Les traces laissées dans la neige sont pires que celles du yeti... Enfin bon toujours est-il qu'à ces températures j'opte encore pour ma bonne vieille paire d'Asics. Et oui je suis toujours en basket car toujours pas froid au pied... enfin bon elles finiront bien par ne plus suffire... Ou tout simplement par me laisser tomber.

Les gants:
Là aussi, l'IPEV nous fourni un bon paquetage. Gants 3 doigts, sous gants, gants de manutention... Je suis allé me chercher au magasin une paire de sur-gants... Au cas où. En fait, c'est surtout que j'ai des grandes mains et que les gants T10 sont un peu limites en 3 doigts. De toute façon, je suis toujours dehors avec mes sous gants en
polaire. Chez moi, les mains, c'est comme les pieds, j'ai pas vraiment froid. Alors tant que j'ai pas froid, je reste avec ce qui me permet d'être plus libre pour tenir une clé de 10. Je vous enverrai une photo d'une clé de dix à coté de mes sur gants pour que vous vous fassiez une idée de la difficulté d'enlever une vis avec des moufles.

Les sous vêtements:
Là aussi, on a ce qu'il faut. Du Helly Hansen (pour ceux qui connaissent, c'est pas le même qu'a DDU, il est plus épais et plus résistant) et j'avais ramené des sous-vêtements Odlo. Pour le moment... Aucune utilité. Mais je sais qu'ils seront plus que précieux dans quelques semaines.

La veste le pantalon et la combinaison:
Ici, il y a deux écoles. Ceux des VTN (les vêtements français) et ceux des Bailo (vêtements italiens). On se pose pas mal la question de savoir lesquels sont les meilleurs. Certains reprochent aux VTN d'être moins chaudes, moins bien coupés, moins pratique. Beaucoup de français ont récupéré des combinaisons Bailo pour pouvoir sortir. Mais il faut dire que les utilisations sont différentes. Il y a les scientifiques qui ne font que les utiliser pour aller à leur shelters, ceux qui travaillent avec dehors et bien entendu les techniques. Personnellement, j'ai moi aussi pris une Bailo... pour les photos de groupe (Ma VTN Bleue est devenue noire avec le travail). Car dans mon travail, les équipements italiens sont très gênants. Premièrement car
ils sont trop épais, deuxièmement car le tissu se rigidifie incroyablement lorsqu'il fait trop froid ce qui me gêne dans mes mouvements. Même exemple que tout à l'heure, essayez de défaire un boulon avec un plâtre intégral...
Toujours est-il que l'équipe technique est en VTN, même Fabrizio en a une. Bien sûr il existe de gros inconvénients à la VTN comme le fait qu'elle ne soit pas "lavable" ou qu'elle perde ses plumes... Et on en a qu'une seule. Mais bon elle devrait tenir l'année... j'espère. J'ai également pris une combinaison Orange VTN. Ca par contre c'est le top du top. Elle a, pour moi, les avantages d'une combinaison Bailo (niveau chaleur) sans en avoir les inconvénients. Chaude, souple, assez solide. Bref, je la mets si vraiment il a pas mal de vent dehors et si je sais que je vais y rester longtemps.


Bonnet, cache cou:
Eux par contre ce sont mes grands amis. Autant je n'ai pas froid aux extrémités, autant je sens que je suis sensible en ce qui concerne la tête. Notamment à deux endroits: les oreilles et la bouche. Heureusement, pour les oreilles j'ai ce qu'il faut. Un bon bonnet qui les recouvre bien et qui m'a été offert par la sœur et le beau-frère d'Amandine avant  mon départ pour DDU en 2006.
La bouche, c'est ce qui me pose le plus de problèmes. L'air est froid et sec. Et respirer dehors sans mettre quelque chose devant ma bouche me fait tousser. C'est assez désagréable. Mais lorsque les efforts se font trop intenses, je ressens le besoin de respirer de l'air plus frais et dois ôter le cache cou de devant ma bouche.

Voila vous savez à peu près quels sont nos vêtements pour résister contre le froid. Parfois, il ne nous manque que le casque pour faire les "astronautes".

 

A bientôt
 
Seb


19/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres