loin l\'un de l\'autre

loin l\'un de l\'autre

Petit mot avant le départ

L'Antarctique. Le continent le plus extrême, le plus inaccessible. Dans moins d'une semaine j'y serai retourné. Oui, retourné. J'ai quitté la base Dumont d'Urville le 7 janvier 2007 après une année passée en hivernage avec le sentiment que j'y reviendrai. Et là, je dois décoller demain pour une nouvelle expérience longue de plus d'une année et plus isolée que la précédente. Je pense que j'arriverai à Dôme C jeudi ou vendredi prochain (29 ou 30 dec 2007).

Je vous raconterai le déroulement du voyage, vous décrirai la campagne d'été, l'hivernage, ce que les gens font, comment ils vivent, comment ils s'amusent,  tout au long de mon année sur la base franco-italienne de Concordia.

Pour le moment, mes mots et mes pensées sont pour Amandine. Pour lui témoigner mon admiration envers son courage.

Beaucoup de gens me disent: "t'es courageux d'aller faire ce que tu fais". Mais où est le courage? Je fais ce que j'aime faire. Je vis là bas comme un roi, loin des soucis quotidien. Pas de stress au travail, pas de transport pour aller au garage, pas besoin de faire les courses, la bouffe... Amandine, elle, subit mes envies. C'est elle qui est courageuse de croire en nous malgré mes longues absences, de continuer de m'encourager, de prendre du temps pour entretenir la flamme qui nous unit. Une année, c'est à la fois peu et beaucoup. Surtout lorsqu'il s'agit de la deuxième fois. Mais nous nous sentons mieux préparés. Nous savons quels pièges éviter. 

Pour ma part, je tiens beaucoup à elle et j'espère de tout coeur que nous nous retrouverons au premier semestre 2009 en vacances tous les deux en nouvelle Zélande.



24/11/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres