loin l\'un de l\'autre

loin l\'un de l\'autre

Joies d'hivernants (âmes sensibles s'abstenir!)

Salut à tous,

Mes amis, l'heure est grave puisqu'aujourd'hui je vais vous parler de la grande joie mensuel de l'hivernant de Concordia: le bac dégraisseur.

Le traitement des déchets est un problème de la base. Nous sommes en Antarctique, sur un dome de glace de plus de 3000m et ici, il n'y a ni déchetterie, ni égouts, ni quoique ce soit qui puisse nous aider au
traitement des déchets comme ce serait le cas en France.

Le bac dégraisseur est un bac de décantation récupérant l'eau des cuisines. Il se présente sous forme de deux grands bacs remplis d'eau
où flotte allègrement le gras des repas de quelques jours passés. Bien entendu, il n'est pas bon pour le fonctionnement de le laisser s'encrasser et un nettoyage est prévu tous les trois jours à tour de rôle.

Aujourd'hui, c'était mon tour. Avant de commencer, quelques précautions à prendre.
1°) Mettre son bleu de travail
2°) Isoler du mieux possible le local et ouvrir une fenêtre. Non pas par risque d'explosion ou autre, mais parce que l'odeur dégagée est disons... incommodente, nauséabonde voire plus chez certaine
personne
3°) Pour les personnes les plus sensibles, mettre un masque autour du
nez et de la bouche et mettre des gants Mapa.
4°) Bien s'assurer qu'on a bien tout le matériel... et s'est parti.

Bon là, je vous epargnerai les photos d'un bac où flottent allègrement
côte à côte la bolognaise de la veille avec le gras de la viande
d'aujoud'hui, le tout mélangé à la sauce de l'avant veille.

Nettoyer les bacs prend environ une heure. Il faut récupérer la
graisse en surface, vider le filtre immergé où trainent certains restes, bien racler le fond du bac pour faire remonter les grumeaux et les intercepter avant qu'ils ne replongent, frotter un peu sur les bords pour décoller la crasse, passer un absorbant sur la suface pour emprissoner la graisse passant entre les mailles du tamis et aller vider les seaux de graisse dans les fûts se trouvant dans les conteneurs prévus à cet effet.

Si certaines personnes vivent cela comme une aventure, une expérience intérieure forte, moi cela ne me fait pas trop d'effet car j'ai un odorat assez faible et que les odeurs ne gênent pas.

Comme vous pouvez le constater, les déchets sont une chose importante et on ne peut pas faire ce qu'on veut... Et à votre avis, comment fait on pour les toilettes sachant que le systeme de traitement des eaux noires n'est pas encore fonctionnel? Réponse bientôt... C'est pas facile l'Antarctique.

Allez, ciao a tutti. A dopo.
 
Seb


26/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres