loin l\'un de l\'autre

loin l\'un de l\'autre

Des météorites dans le fondoir

Salut à tous

Il existe sur la base Concordia un programme analysant les micrométéorites. Lors de la campagne d’été 2005/2006, deux scientifiques (avec qui j’étais lors de la rotation de l’Astrolabe), étaient venus faire des prélèvements de neige autour de la base. Cette neige, une fois fondue et filtrée permet de recueillir des micrométéorites qui sont ensuite envoyées en analyse.

Ici, on ne peut pas les analyser car il faut dire que dans micrométéorite, il y a micro et que nous ne disposons pas du matériel nécessaire. En fait, elles sont quasiment invisibles et bien qu’on ne puisse en trouver partout autour du globe, le site sur lequel nous sommes permet de les récupérer facilement. Comme nous nous trouvons sur un océan de glace, il suffit juste de la faire fondre pour en récupérer les particules solides.

Le problème se pose dans le fait que les "alentours" de la base ne sont pas très "propres". Lorsqu’ils étaient ici, les scientifiques devaient aller à plusieurs kilomètres faire leur prélèvement car la zone Concordia est polluée par les gaz d’échappements qui dégagent des particules pouvant se mêler aux micrométéorites faussant ainsi des analyses.

Toujours est-il que, bien que personne n'hiverne pour ce programme, la manipulation continue toujours. Il y a des filtres à récupérer mais aussi... l’eau du fondoir.

L’IPEV nous a demandé, il y a peu. Le but sera, lorsque nous devrons nettoyer le fondoir, d’aspirer et de filtrer le fond pour en recueillir les micrométéorites. Le hic, c’est que cela va sans doutes nous priver de piscine car il est mieux de recueillir les 
micrométéorites avant que nous fassions notre bain. Bien sûr, il est plus facile de recueillir l’eau du fondoir, déjà fondue que de pelleter de la neige, la faire fondre et la filtrer.

A plus

Seb



15/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres