loin l\'un de l\'autre

loin l\'un de l\'autre

Toux, cachets, sirops....

Ciao a tutti

Il existe une règle en antarctique  qui se vérifie me semble-t-il à chaque campagne d'été: Si un virus arrive avec un campagnard d'été, il y a de fortes chances pour qu'elle touche tout le monde.

Ca c'est vérifié cette année une nouvelle fois. Qui a emmené dans ces bagages des microbes? Personne ne peut le savoir mais toujours est-il qu'ici, la maladie nous gagne un par un... Moi le premier.

Il semble que cela soit parti du camp d'été. Alors forcément, en tant qu'hivernant protégé de tous microbes depuis plusieurs mois, avec des anticorps en vacances, j'ai récupéré une bonne angine avec un 39.7°C de fièvre qui m'a cloué au lit quelques temps.

A ce moment, nous étions 4 malades au camp d'été et 1 sur Concordia. Les médecins étaient aux anges! Eux qui n'avaient pas eu beaucoup de boulot pendant l'hiver pouvaient s'occuper un peu.

Afin de ne pas risquer de contaminer tout le monde, nous restions dans notre camp d'été qui ressemblait plus a une zone de quarantaine qu'à une base de vie. Roberto venait 3 fois par jour nous apporter à manger et prendre notre température.

Aujourd'hui, je ne suis plus malade. Bon je tousse encore un peu mais ça gère plutôt bien. Par contre, d'autres personnes ont été touchées. Principalement des membres du camp d'été et Roberto continue ces tournées de ravitaillement.

Certains ont décidé d'aller dormir provisoirement dans les tentes du camp d'été afin de ne pas tomber malade à leur tour.


Bref, grande ambiance d'hôpital rythmée aux sons des toussotements.

A plus

Seb


21/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres