loin l\'un de l\'autre

loin l\'un de l\'autre

Derniers jours d'hivernage

Salut à tous,

Voilà donc que DC4 vit ces derniers jours d'hivernage. Nous avons eu au téléphone nos successeurs DC5 qui était au séminaire de Paris la semaine dernière. Le temps est passé très vite et pourtant, il nous reste tant à faire.

Prenons mon cas. Voilà depuis début septembre que je me suis organisé dans mes travaux pour que tout soit prêt pour le premier avion. Au début du mois d'octobre, il me restait à réviser un groupe électrogène, mettre en route le Bull et sortir le Merlo du garage du camp d'été, finir les conteneurs du camp d'été (il me reste 2 conteneurs à ranger), préparer la chargeuse et commencer le déneigement de la base. 
A énumérer ça fait déjà pas mal. Et je passe sur quelques travaux annexes comme la préparation de la menuiserie et la mise en place des skidoos en attente de pièces dans le garage du camp d'été.

Enfin bref, il faut croire que les fins d'hiver sont plus dures tant pour nous que pour les machines. La chargeuse m'a fait comprendre qu'elle avait besoin d'un break et de mon attention. Dimanche dernier, alors qu'elle tournait au ralenti en extérieur, je me suis aperçu d'une fuite d'huile. Rapidement, j'ai compris que cette huile ne venait pas de sous le moteur, mais du pot d'échappement. Voilà donc une belle maintenance à faire. Au programme changement du turbo. Et croyez-moi, par -60°C, ce n'est pas simple et un travail qui me demanderait 2 jours en France va m'en prendre au moins 4.

Mais la mécanique n'est pas la seule à sentir la fin de l'hiver. Je suis aussi tombé malade. Oh, ce n'est pas grand chose, juste une petite intoxication alimentaire qui m'a tenu alité une journée. Mais je pense que c'était un tout. Un aliment qui est mal passé, pas mal de fatigue accumulée et le fait de travailler d'avoir travaillé par -60°C durant parfois plus de 6 heures par jours ces derniers temps.

Mais je ne me plains pas. Je suis toujours content de faire ce que je fais et garde en tête les objectifs à atteindre avant le premier avion. Il est prévu pour début novembre. Nous n'aurons la date exacte que lorsqu'il se sera posé. D'ici là, il faut continuer à bien préparer les choses. La campagne d'été... mais aussi le voyage en Australie prévu pour dans quelques mois. Mine de rien, j'y pense déjà... surtout quand j'ai froid. Je me dis que d'ici quelques temps, je me plaindrai parce qu'il fait trop chaud (j'ai pô ça le chaud). Ca me fait sourire... Il faut bien penser à des choses positives quand on se gèle le bout des doigts à retirer des vis sans gants par de telles températures.

A plus

Seb


21/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres